ABATTAGE DE HAIES

jeudi 24 février 2011
par  BSO
popularité : 100%

ENVIRONNEMENT

Bio Sur Orne est régulièreemnt confronté à des demandes d’actions ou soutien face à questions environnementales, il tient à ne pas passer sous silence ces demandes et au moins les relayer sur son site internet.

LES DEUX DERNIERES QUESTIONS SONT PARTICULUEREMENT GRAVES :

- Que peut faire un citoyen qui voit un voisin bruler des plaques contenant de l’amiante ?

- Que peut faire un citoyen qui voit l’arrache d’une haie ?

Dans les deux cas ils essaient d’alerter qui ils peuvent :

Le Maire souvent lui en premier
Le représentant de la CDC
Le Préfet
La Gendarmerie
Associations

Voilà le désarroi d’un simple citoyen l’arrache de haies
« Vous pouvez mettre les photos sur votre site et les faire parvenir à la presse. Je vous informe que ce chantier se fait avec l’accord de la mairie de Ciral. J’ai appelé la Préfecture qui n’a pas trouvé d’interlocuteur sur le sujet, j’ai donc envoyé un mail directement au Préfet. La Fédération de chasse de l’Orne a bien réagi en déplorant cet état de fait, ils font des tournées régulières sur ces sites mais ne peuvent rien faire. La modification de la PAC en 2009 autorise l’arrachage des haies et le labourage des prairies pour produire du maïs. Hormis des actions directes sur le matériel de chantier, nous sommes impuissants sauf à stigmatiser ces actions à chaque fois qu’elles se perpétuent. On peut aussi distribuer des tracts lors manifestations locales (Comices, Orne expo etc...) »

A chacun de prendre ses responsabilités en matière d’environnement et de ne pas faire silence

PHOTOS


Brèves

15 octobre 2015 - Albert Einstein

"On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a (...)

12 mai 2015 - Etienne de la Boétie

"Pour que les hommes, tant qu’ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut deux choses (...)

6 juin 2014 - Gandhi

« Tant que la croyance subsistera qu’il faut obéir aux lois même quand elles sont injustes, (...)

23 mai 2014 - Charles Stépanoff, anthropologue

"Les nomades disent souvent qu’ils appartiennent aux lieux et non l’inverse."

30 décembre 2013 - Jean-Claude PIERRE

"La pire des pollutions est dans les têtes, c’est l’indifférence et la résignation."