L’appel de 3 maraîchères

vendredi 3 octobre 2014
par  Béatrice
popularité : 5%

Pourquoi ces 3 maraîchères ont besoin de nous...

"Nous sommes 3 maraichères installées à Mézidon-Canon.

Depuis 4 mois nous sommes victimes de vols et de dégradations sur notre exploitation.

Au cours de l’été nous avons été régulièrement visité et nous avons constaté la disparition :

de tomates, poivrons, concombres, courgettes de manière très fréquente

de grosses quantités d’échalote et d’oignon la nuit même de leur ramassage

de l’ensemble de notre petit outillage (clés, petit matériel d’irrigation, balance de marché, bassines pour la cuisson des betteraves, trépied...)

Nous avons déposé de multiples plaintes à la gendarmerie de Mézidon, différentes mesures ont été prises mais rien n’a fonctionné... les visites ont continué.

Mercredi 17 septembre entre 21h et 22h nous nous sommes faites voler notre tracteur, notre pompe attelée, notre moto-pompe ainsi que plusieurs tuyaux de pompier.

A ce jour, le préjudice s’élève à 17000 euros ; de plus nous avons des emprunts en cours pour le tracteur et la pompe attelée à hauteur de 10000 euros et pour encore 10 ans. Notre assurance évalue notre indemnisation à 1500 euros étant donné que notre matériel n’était pas stocké dans un bâtiment fermé.

En février dernier nous avons doublé notre surface, passant de 2,5 hectares à 5 hectares permettant l’installation d’une troisième associée. Cet agrandissement entraîne de nouveaux investissements, notamment 3 nouveaux tunnels devant être montés courant Novembre. Notre activité se développe bien, nous avons même embauché cet été : un salarié 2 jours par semaine depuis Avril et une salariée à temps plein pour le mois d’août. Nos objectifs en terme de production et de commercialisation étaient atteints.

... Et comment nous pouvons les aider :

Nous nous permettons de faire appel à vous, collègues agriculteurs, structures agricoles, services publiques, associations afin de nous aider à sortir de cette situation.

A l’heure actuelle nous avons plusieurs difficultés à surmonter et peut-être êtes vous en mesure de nous apporter des solutions, des idées, des contacts...

dans l’urgence nous recherchons (prêt ou location) : pompe attelée, moto-pompe et tuyaux de pompier (diamètre 80) (cf photo)

peut-être connaissez-vous l’existence d’aides financières exceptionnelles nous permettant de racheter le matériel volé ?

Le rachat du matériel (si nous y parvenions) ne serait pas suffisant ; nous devons en plus prévoir un lieu de stockage afin de limiter les risques. La construction d’un bâtiment est un investissement que nous ne pouvons actuellement pas supporter ; toute idée sera la bienvenue.

L’existence de notre exploitation est aujourd’hui en danger et nous vous remercions d’avance pour l’intérêt que vous allez porter à notre situation."

Marielle Duquénoy, Marie Guillochet, Chloé Viot-Pineau

GAEC Le Champ des Cigognes Ferme du Bois de Canon 14270 Mézidon Canon


Pour les contacter et en savoir plus :

orange2000[arobase]hotmail.fr ou marielle.duq[arobase]voila.fr

Facebook : Lesmaraichères de Mézidon

RESEAU DES AMAP DE BASSE-NORMANDIE :
http://www.amap-bn.fr
http://forum.amap-bn.fr


Brèves

15 octobre 2015 - Albert Einstein

"On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a (...)

12 mai 2015 - Etienne de la Boétie

"Pour que les hommes, tant qu’ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut deux choses (...)

6 juin 2014 - Gandhi

« Tant que la croyance subsistera qu’il faut obéir aux lois même quand elles sont injustes, (...)

23 mai 2014 - Charles Stépanoff, anthropologue

"Les nomades disent souvent qu’ils appartiennent aux lieux et non l’inverse."

30 décembre 2013 - Jean-Claude PIERRE

"La pire des pollutions est dans les têtes, c’est l’indifférence et la résignation."