Enquête publique trame verte et bleue

lundi 27 janvier 2014
par  Béatrice
popularité : 1%

L’enquête publique en cours jusqu’au 10 février 2014 relève du projet de schéma régional de cohérence écologique (SRCE) de Basse-Normandie. Il vise à préserver la Trame Verte et Bleue française, et à contribuer ainsi à la lutte contre l’érosion de la biodiversité. L’un des principaux enjeux est de permettre aux espèces animales et végétales de circuler, de s’alimenter, de se reproduire, de se reposer… En d’autres termes, d’assurer leur survie, et permettre aux écosystèmes de continuer à rendre des services à l’Homme.

Concrètement, il s’agit :
- de freiner la dégradation et la disparition des milieux naturels, de plus en plus réduits et morcelés par l’activité humaine,
- de relier entre eux les milieux naturels pour former un réseau écologique cohérent, à l’échelle du territoire national.

Sur le site officiel de la Trame verte et bleue en Basse-Normandie (sur lequel vous trouverez tous les détails et explications nécessaires), il est rappelé qu’"En France, chaque jour, environ 165 hectares de milieux naturels et terrains agricoles sont ainsi remplacés par des routes, habitations, zones d’activités, soit l’équivalent de plus de quatre terrains de football !" D’où l’intérêt de continuer de se battre contre les projets inutiles, petits ou grands ; car il n’y a pas de "petite" disparition de terres. Toute érosion est à éviter depuis le projet Agrial à Sarceaux au projet de l’aéroport Notre Dame des Landes à Nantes, en passant par le site GDE de Nonant le pin, ou le projet des 1000 vaches en Picardie... Et pensons aussi à l’importance des POS, PLU, SCOT, PADD et autres plans d’aménagements du territoire, Plans du logement et de l’habitat qui méritent d’être connus par le public et qui devront intégrer les données du SRCE.

L’enquête publique sur la trame verte et bleue est ouverte jusqu’au lundi 10 février 2014 inclus, dans les lieux suivants :
- la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) de Basse-Normandie
- les mairies de Caen, Alençon, St Lô, Lisieux, Bayeux, Vire, Argentan, Mortagne au Perche, Avranches, Cherbourg et Coutances.

à la mairie d’Argentan, un membre de la commission se tiendra à la disposition du public le mercredi 5 février 2014 de 14h30 à 17h30.

Les documents de l’enquête publique sont également disponibles ici.

Pour en savoir plus sur les comptes rendus relatifs à la région d’Argentan, vous pouvez télécharger les documents suivants :

PowerPoint - 14 Mo
PDF - 2 Mo
PDF - 1003.4 ko

Vous pouvez faire part de vos commentaires et remarques soit sur les registres disponibles dans les mairies citées soit en écrivant à l’attention de M. le président de la commission d’enquête sur le SRCE - DREAL de Basse Normandie (SRMP) - 10 boulevard du général Vanier – CS 60040 - 14006 Caen cedex.


Brèves

15 octobre 2015 - Albert Einstein

"On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a (...)

12 mai 2015 - Etienne de la Boétie

"Pour que les hommes, tant qu’ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut deux choses (...)

6 juin 2014 - Gandhi

« Tant que la croyance subsistera qu’il faut obéir aux lois même quand elles sont injustes, (...)

23 mai 2014 - Charles Stépanoff, anthropologue

"Les nomades disent souvent qu’ils appartiennent aux lieux et non l’inverse."

30 décembre 2013 - Jean-Claude PIERRE

"La pire des pollutions est dans les têtes, c’est l’indifférence et la résignation."