URGENT : appel à la mobilisation citoyenne pour sauvegarder l’élevage paysan que nous défendons !

mercredi 13 novembre 2013
par  Béatrice
popularité : 1%

jeudi 14 novembre à 10h30 à Alençon devant la préfecture.
Le 19 novembre des décisions importantes seront prises, mettant en danger les plus petites exploitations en élevage de viande bovine, et notamment tous les petits producteurs bio que nous soutenons !

Ce projet vise une fois de plus à concentrer les exploitations et à favoriser la production intensive.

Par exemple, des petits producteurs (comme ceux auprès de qui nous avons l’habitude de nous fournir) qui disposent actuellement de 19 droits à prime PMTVA (Prime au Maintien des Troupeaux de Vaches Allaitantes) ne pourront plus en bénéficier. La nouvelle mesure visera à verser des primes seulement à partir de 30 Vaches Allaitantes, et ne prendra pas en compte les génisses (vaches n’ayant pas encore vêlé...).

Pour les détails techniques sur les différentes mesures prévues vous pouvez consulter le communiqué de la confédération paysanne sur le sujet ainsi que le texte de la confédération paysanne en pièce jointe.

Dans tous les cas, ce sont des mesures qui favorisent encore l’agro-industrie et qui vont accélérer davantage la disparition des petites exploitations...


Appel à tous ceux qui sont disponibles pour se rendre sur Alençon demain 10h30 devant la préfecture (ou ailleurs en France, s’il y a d’autres appels de la confédération paysanne près de chez vous !)


Documents joints

Nous voulons des fermes pas des usines - Conf (...)
Nous voulons des fermes pas des usines - Conf (...)

Brèves

15 octobre 2015 - Albert Einstein

"On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a (...)

12 mai 2015 - Etienne de la Boétie

"Pour que les hommes, tant qu’ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut deux choses (...)

6 juin 2014 - Gandhi

« Tant que la croyance subsistera qu’il faut obéir aux lois même quand elles sont injustes, (...)

23 mai 2014 - Charles Stépanoff, anthropologue

"Les nomades disent souvent qu’ils appartiennent aux lieux et non l’inverse."

30 décembre 2013 - Jean-Claude PIERRE

"La pire des pollutions est dans les têtes, c’est l’indifférence et la résignation."