Jardiner sans jardin, c’est possible !... : Prêtez, empruntez, partagez...

samedi 8 juin 2013
par  Béatrice, Fred
popularité : 34%

Partager ou prêter son jardin

Vous cherchez un bout de terrain pour faire pousser des légumes
ou bien vous souhaitez partager votre jardin contre une partie de la récolte, vous n’avez pas le temps de faire un potager mais vous avez un terrain :

Les sites http://www.plantezcheznous.com/ et http://www.pretersonjardin.com permettent de mettre en relation les prêteurs et ceux qui cherchent.

Des jardins gérés par une association ou une collectivité

Les jardins communautaires, aussi appelés "jardins partagés", sont des jardins conçus, construits et cultivés collectivement par les habitants d’un quartier ou d’un village. Jardins-partages.org est animé par le réseau national du Jardin dans Tous Ses Etats. Sur Argentan, vous pourrez découvrir le Jaridn Partagé des Provinces animé par Magali et Jennifer - Tel : 06 26 42 95 66.

Les jardins ouvriers ou jardins associatifs) sont apparus à la fin du XIXe siècle : ce sont des parcelles de terrain mises à la disposition des habitants par les municipalités. Ces parcelles, affectées le plus souvent à la culture potagère, furent initialement destinées à améliorer les conditions de vie des ouvriers en leur procurant un équilibre social et une autosubsistance alimentaire. Appelés également "jardins familiaux" depuis la seconde guerre mondiale, la fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs a son site Internet : http://www.jardins-familiaux.asso.fr

Jardiner engagé !

Si vous êtes plus militant vous pouvez aussi jardiner sur les espaces publics ou en friches :
- les Incroyables Comestibles proposent de transformer nos territoires en immense potager : on plante partout où c’est possible, on arrose et on partage avec ses voisins, les passants, les visiteurs... Chacun peut être acteur de ce mode de production locale partagée collective et conviviale ! Une jardinière sur le trottoir, un bout de parterre devant son immeuble... L’histoire a commencé dans un petit village anglais du nom de Todmorem, avec la plantation au pied d’un arrêt de bus par deux mères de famille, d’un petit pied de rhubarbe à partager sur l’espace public ! ... et ce nouveau concept citoyen et solidaire se propage maintenant partout dans le monde !

Pour se lancer http://www.incredible-edible.info ou sur le site du mouvement des Colibris qui relaye l’action en France ;
et ensuite il suffit d’indiquer sur votre mini-jardin : Nourriture à partager ; servez-vous, c’est gratuit !

- Et si vous voulez jardiner pour la beauté du geste et de la biodiversité, pour mettre fin aux terres urbaines abandonnées, aux espaces désertiques dans nos zones commerciales et industrielles, découvrez la guérilla jardinière ! http://www.guerilla-gardening-france.fr/ la méthode la plus simple consiste à utiliser un peu d’argile, quelques graines (sauvages, récupérées chez votre voisin ou achetées officiellement à votre fournisseur préféré... [1]), de confectionner avec une petite balle à placer dans l’endroit repéré et le tour est joué !



Brèves

24 février 2016 - Victor Hugo

"C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches."

13 février 2015 - James Hillman, psychiatre

"La nature meurt, parce que la culture meurt."

25 août 2014 - Goethe

"Rien n’est aussi terrible que de voir l’ignorance en action."

7 février 2014 - Lady Bird Johnson, Première dame des États-Unis de 1963 à 1969

"L’espoir fleurit là où fleurissent les fleurs."

11 septembre 2013 - Jacques Prévert

"Ne se mettre à genoux que pour ramasser une fleur"