Table ronde des maraîchers - Compte rendu

mercredi 18 avril 2012
par  Béatrice
popularité : 5%

Pierre Plumet du GAEC des Rotours à la terre, associé à Geoffrey De Dryver fait du maraîchage depuis un an ; leur jeune installation a bénéficié de la certification bio engagée par le cédant avant la reprise. Leurs légumes sont en vente sur la ferme des Rotours, sur le Marché de Flers et distribués dans 2 AMAP qu’ils ont créées , l’AMAP de la Vallée de l’Orne et l’AMAP Falaisienne .
Yvan Lhien est installé depuis dix ans en biodynamie à Lignières-Orgères et vient vendre ses légumes sur le Marché d’Argentan chaque mardi.
Colette et Louis Beauruelle ont commencé le maraîchage il y a 4 ans ; ils cultivent leurs légumes aux Champeaux dans le vert Pays d’Auge. Ils vendent leur production à l’AMAP de la Vie dans la région de Vimoutiers, Livarot, à l’AMAP d’ Argentan, et participent à la création de celle de Gacé.

Au cours de leurs échanges, on retrouve beaucoup de points communs dans leur rapport à la terre qu’ils cultivent amoureusement dans le but de produire et de récolter des légumes sains, goûtus, variés, connus ou à découvrir et dans leurs pratiques sans utilisation de pesticides ou d’engrais chimiques de synthèse.

Tous les 3 parlent de leur recherche d’autonomie en fertilisation. En parallèle de leur activité de maraîchage, un élevage de bovins permet d’assurer l’apport de fumier et de compost nécessaires à la nourriture du sol et de la plante. La culture d’ engrais verts couvre le sol notamment l’hiver, pour éviter l’érosion et apporter des éléments fertilisants.

Louis parle de son souci de l’importance du choix des semences et des plants et du respect de la biodiversité. Il souligne que la réglementation autorise les maraîchers à cultiver et ressemer leur propre récolte. Les procédures de certification sont les mêmes que pour d’autres productions,en respect du cahier des charges . Les variétés anciennes permettent d’offrir au consommateur des légumes aux goûts différents.

Yvan évoque quelques principes de la biodynamie avec des préparations (préparats de plantes médicinales) incorporées au compost, pulvérisées dans les plantes et sur la terre ; ces procédés de « dynamisation », de « mémoire de l’eau » permettent d’obtenir un goût intense, des couleurs, et une meilleure conservation des légumes.

Pierre est aussi sensible à cette approche biodynamique pratiquée par Yvan depuis plusieurs années. Il souligne les exigences du passage de jardinier à celui de maraîcher ; beaucoup de temps, d’énergie et de patience sont nécessaires pour obtenir des résultats à la hauteur des espérances. Comme pour chacun, il faut procéder par étapes, faire des essais , sélectionner les meilleures variétés, tenir compte du potentiel de la terre, s’adapter et ne pas compter ses heures !

En ce qui concerne les techniques face aux« herbes indésirables », pas de secret, pour tous binage, sarclage, désherbage mécanique, à la houe maraîchère chez Louis ou traction animale chez Yvan.
Le paillage, bâchage, mulchage permettent également de limiter la repousse des mauvaises herbes.
La culture sous serre est incontournable pour produire des légumes tout au long de l’année et tamponner les aléas climatiques. La rotation des cultures, le choix des périodes de semis, la sélection de variétés productives ou(et) gustatives sont autant d’atouts qui permettent une production adaptée aux besoins.

Colette et Louis, Yvan et Pierre ont pu répondre à quelques questions posées par le public.
On aurait aimé prolonger l’échange sur les plantes compagnes, les auxiliaires de culture et autres trucs, astuces et secrets de jardinier... mais le temps nous était compté ! Rendez-vous sur leur ferme, sur les marchés ou dans les Amap. Merci pour leurs témoignages et bon printemps à chacun ! .


Merci à Colette Sauvage pour le compte rendu de cette table ronde !


Brèves

24 février 2016 - Victor Hugo

"C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches."

13 février 2015 - James Hillman, psychiatre

"La nature meurt, parce que la culture meurt."

25 août 2014 - Goethe

"Rien n’est aussi terrible que de voir l’ignorance en action."

7 février 2014 - Lady Bird Johnson, Première dame des États-Unis de 1963 à 1969

"L’espoir fleurit là où fleurissent les fleurs."

11 septembre 2013 - Jacques Prévert

"Ne se mettre à genoux que pour ramasser une fleur"