Synthèse Atelier Bien circuler en ville à vélo

22 septembre 2012 Argentan, semaine mobilité
jeudi 27 septembre 2012
par  Fred
popularité : 100%

BUT DE L’ATELIER

Le but de l’atelier était de promouvoir et améliorer la pratique du vélo en ville en abordant des chiffres, en proposant des idées d’améliorations peu coûteuses du réseau cyclable existant et en présentant des conseils de circulation à la fois généraux ainsi que spécifiques et concrets sur le terrain. Un grand merci à Thierry Churin de l’Association A Bicyclette d’Alençon pour sa venue, son intervention et ses connaissances sur le sujet. http://abicyclette.over-blog.com/

DES CHIFFRES

-  25% - 25% de la consommation de l’énergie en France est due aux transports.
-  0 - zéro, c’est la quantité de rejets polluants directs par le vélo en ce qui concerne le CO2, le CO, le NO2, le Benzène, le Toluène, le Xylène, les poussières diverses.
-  0,50 euros - En comptant l’usure, l’entretien et le carburant, le coût moyen du km en ville à vélo est de 5 centimes et en voiture de 50 centimes. (25c sur route)
-  1 sur 2 - 1 trajet sur deux en ville fait moins de 5 km. Les trajets A/R sur Argentan font 3 à 10 km en moyenne.
-  15 à 30 km/h - En ville, le vélo va de 15 à 30 km/h et la voiture de 11 à 32 km/h. On peut estimer que sur Argentan le vélo va en moyenne seulement deux fois moins vite que la voiture.

En utilisant les chiffres de l’ADEME, de la FUBICY et de MICHELIN on obtient pour Argentan en A/R (Aller/Retour)

- Mairie => Sous-préfecture – 6km
........voiture – 3 euros – 7 min
......... à vélo - 0,3 euros - 12 min

- Maison Du Citoyen => Gare – 4 km
........voiture - 2 euros – 8 min
.........à vélo - 0,2 euros – 9 min

- Médiathèque => Garderie des Provinces – 4 km
........voiture – 2 euros – 6 min
.........à vélo - 0,2 euros – 8 min

- Local Bio Sur Orne => Zone Actival – 7 km
.......voiture - 3,5 euros – 11 min
........ à vélo - 0,35 euros – 15 min

DES CONSEILS

Il a été rappelé avec des statistiques que le vélo est moins dangereux que les autres modes de transport et que les accidents peuvent être considérablement réduits avec une attitude adaptée qui prend en compte les points suivants :
- Se rendre très visible – gilet, vêtement et/ou matériel voyant, écarteur.
- Montrer clairement ses intentions – bras, positionnement, clin d’œil aguicheur.
- Respecter le code de la route.
- Redevenir piéton si on ne se sent pas à l’aise à un endroit.
- Changer d’itinéraire si on ne se sent pas à l’aise à un endroit.
- Se positionner au milieu d’une bande cyclable, pas trop près du bord de la route ou des trottoirs (« serrer à droite sans trop »).
- Essayer de rouler à une vitesse « suffisante ».
- Vérifier les intentions et appréciations des autres véhicules en ayant un contact visuel avec les autres conducteurs.
- Apprendre aux enfants à bien manier le vélo et à avoir les bons réflexes.
- Rouler moins vite dans les zones partagées avec les piétons.
- « Gérer » les voitures dans les passages étroits (« se garer juste avant » et non bien à l’avance par exemple, pour ne pas être doublé de trop près).
- Aborder les rond points différemment selon ses capacités ........... 1 - à pied .......... 2 - par les itinéraires de contournements (si présents) ........... 3 – par les trottoirs si moins de huit ans ........... 4 – en se positionnant comme une voiture si vitesse suffisante.

.

Une liste de points à étudier a été proposée à Mr Léveillé qui était présent lors de cet atelier ainsi qu’au chargé de voirie de la commune.

DES PROPOSITIONS D’AMÉLIORATIONS à étudier pour ARGENTAN

Il a été aussi abordé des pistes de réflexion pour l’amélioration à faible coût du réseau cyclable, de la signalisation, de la pertinence d’ajouter à des endroits bien précis des sas, des itinéraires de contournement, des rondpoints, des simplifications de circulation de rondpoints, des ouvertures de sens interdits, ainsi que de relier les bandes et pistes existantes entre-elles pour que cela constitue un réseau réel et réduise les difficultés de sortie de réseau.

- Étudier des ouvertures de sens interdit (rue St Martin près du conservatoire de musique, rue du Collège, rue du Beigle).
- Étudier l’effacement de bandes dans les rondpoints qui sont à moitié effacées (rondpoint de la gare par exemple).
- Étudier la non réfection des peintures dans les rondpoints (rondpoint carrefour et 3 croix de la gare par exemple).
- Étudier la mise en place d’un itinéraire de contournement pour les gros rondpoints (gare, Gal Leclerc, 3 Croix et près du conservatoire).
- Ne pas envisager la peinture de bande cyclable dans le rondpoint pour les autres rondpoints ou futurs rondpoints.
- Étudier une ouverture de « tourner à droite au feu » (feu au carrefour de la rue de la République et de la rue St Martin).
- Étudier la possibilité d’ouverture d’un « aller tout droit au feu » Av. de la 2eme D.B.)
- Étudier l’amélioration des indications ’espace partagé’ et/pour communiquer sur celles-ci. (entrées et sorties, règles).
- Étudier l’amélioration du sens interdit rue du 104e R.I. (panneaux aux deux bouts, raccord de voie pour l’entrée).
- Étudier la possibilité de rajout de parking à vélo (autour de l’église St Germain, Office tourisme).
- Étudier la possibilité de rajout de bandes cyclables et liaisons pour relier l’existant trop morcelé (Bvd Koenig, autour de la place Couinaud, devant la poste, ...).
- Étudier la possibilité d’améliorer la sensibilisation au niveau de l’administration et des entreprises.

Pour plus d’informations sur le programme de la mobilité, voir :
http://www.biosurorne.org/spip.php?article222

Bio Sur Orne - sensibilisation à l’environnement


Brèves

4 janvier 2016 - Isaac Newton

"Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts."

15 décembre 2014 - George Bernard Show

"La science est la nouvelle religion et le désinfectant son eau bénite."

4 novembre 2014 - Jean-Pierre Dupuy

"Il faut penser la catastrophe comme ayant déjà eut lieu, pour avoir une chance de (...)

12 mai 2014 - Paul Valéry

"La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde."

10 décembre 2013 - André Gide

"Quand je cesserai de m’indigner, j’aurai commencé ma vieillesse."